Super Étendard & Rafale - Pull Aviation Embarquée

ÉTENDARD,

La grande Histoire de l’Aviation Embarquée de Dassault débute en 1956. Tirant les leçons de la guerre de Corée (1950-1953), l’état-major de l’armée de l’Air française et les services officiels rédigent un cahier des charges pour un intercepteur léger auquel s'ajoute rapidement un programme d'avion léger d'appui tactique et de chasse armée. Simultanément, l'OTAN publie un programme d'avion d’appui tactique. En réponse, la société Dassault présente les Étendard.

Dassault conserve la formule aérodynamique du Mystère XX (futur Super-Mystère) en l’appliquant à des avions de taille réduite équipés de réacteurs permettant d’atteindre des vitesses transsoniques sans utilisation de la postcombustion. Ainsi sont conçus les Mystère XXII (Étendard II), Mystère XXIV (Étendard IV) et Mystère XXVI (Étendard VI) qui présentent un notable progrès d’hypersustentation permettant de réduire les vitesses de décollage et d’atterrissage.


 Le programme des biréacteurs légers n’aboutissant pas, la Marine nationale revient à la solution proposée par Dassault en juillet 1954 : dériver du Mystère XXIV (Étendard IV), proposé à l’armée de l’Air, un appareil embarqué. Le 14 janvier 1955, en complément au programme d’avion léger d’appui tactique, le Service technique de l’aéronautique demande à Dassault d’étudier l’embarquement de cet avion pour en faire un « appareil embarqué d’assaut et de chasse à basse altitude ».


 L’Étendard IV M est le premier avion embarqué étudié par Dassault. À cette occasion, la Société découvre l’ensemble des problèmes liés à la navalisation (comportements aux basses vitesses, catapultages/appontages...). Le premier Étendard IV M vole le 21 mai 1958, à Melun-Villaroche, aux mains de Jean-Marie Saget.


 Les performances et capacité d’emport de charges extérieures font de l’Étendard IV M un excellent avion d’assaut, utilisable en mission secondaire à l’interception et au combat aérien, caractéristiques imposées par la Marine nationale. Celle-ci passe commande 90 appareils dont 21 en version reconnaissance photographique, Étendard IV P.


 Entre le 9 décembre 1961 et le 26 mai 1965, l’Aéronautique navale reçoit 69 Étendard IV M et 21 Étendard IV P. Pour la première fois de son histoire, elle accède aux vitesses transsoniques. Les Étendard IV M restent en service actif dans la Marine nationale jusqu’en juillet 1991. Ils ont effectué en tout 180 000 heures de vol et 25 300 appontages.


SUPER-ÉTENDARD

Le prototype du Dassault Super-Étendard, version modernisée de l’Étendard IV effectue son premier vol le 28 octobre 1974 à Istres (Bouches-du-Rhône - France) piloté par Jacques Jesberger.

Les modifications principales portent sur la modernisation du système d'armes par l'installation, pour la première fois en France, d'un dispositif moderne de navigation et d'attaque, la Marine Nationale reçoit son premier Super-Étendard en 1977, 71 exemplaires entrerons en service sur les porte-avions Foch et Clemenceau. Cet appareil, armé de missiles Exocet, utilisé par l'Argentine lors de la guerre des Malouines en 1982 a prouvé son efficacité au combat.

Le Super-Étendard sera remplacé par la version Marine de l’avion de combat polyvalent Rafale au début du XXIème siècle.

RAFALE M

Destiné à la Marine Nationale et seul avion étranger à pouvoir effectuer des opérations à partir de porte-avions américains, en utilisant leurs catapultes et leurs dispositifs d'arrêt, il est doté d’une capacité d'emports externes de 9 500 kg.

Le Rafale M a été développé pour effectuer des missions de défense et supériorité aérienne, pénétration et attaque au sol par tous les temps, capacité de ravitailleur, attaque à la mer par tous temps et à distance de sécurité, reconnaissance tactique et stratégique, dissuasion nucléaire

En service dans la Marine Nationale depuis 2002 le Rafale M est le digne descendant d’une lignée d’avion embarqué développé par Dassault Aviation depuis plus de 60 ans.


Étendard, Super-Étendard et RAFALE™ sont des marques déposées de Dassault Aviation - Barnstormer est sous licence avec Dassault Aviation

Remerciement Dassault Aviation.


Pull Aviation Embarquée

"1956"

 

Edition spéciale, hommage à la lignée des avions Dassault de l'Aéronautique Navale. Etendard, SUper-Etendard, Rafale.

Pull col V - LAINE ET CACHEMIRE - Blue Navy 

broderie poitrine Dassault Aviation Embarquée

broderie manche gauche Pingouin de l’Aéronautique Naval.

Article fabriqué sous licence Dassault Aviation et avec l'accord exceptionnel du SIRPA Marine.


159€

 

Tailles