Blouson DEWOITINE

dewoitine-blouson-barnstormer-airbus-replicair

En 1920 l’ingénieur en aéronautique, Emile Dewoitine crée un bureau d’études « La Société des Avions Dewoitine »

Il conçoit dès l’année suivante un avion monoplan, le D.1, alors révolutionnaire pour l’époque, construction alliant l’acier et l’aluminium, structure d’aile monolongeron, revêtement travaillant… Visionnaire,  il décide de fabriquer le D.1 dans son propre atelier qu’il crée aux Minimes, la CAED (Constructions aéronautiques Emile Dewoitine) à son bord Marcel Doret, embauché comme pilote d’essai par Dewoitine en 1923, bat dès décembre 1924 trois records mondiaux.

Fort de ses succès Emile Dewoitine s’entoure d’une équipe compétente et fidèle, menée par son charismatique chef pilote Marcel Doret. Rapidement, son nom devient synonyme de qualité, et le nombre de prototypes croît, militaires comme civils, avions de transport, de records ou de course.

Emile Dewoitine sera le père des plus belles et des plus performantes machines de son époque comme le D.33 « Trait d’Union », premier avion en France à parcourir 10 000 km en circuit fermé sans ravitaillement ou encore le D.338 majestueux avion de ligne qui aux couleurs d’Air France reliait Paris à Hanoï, Dakar ou Hong Kong…

Emile Dewoitine aura également marqué l’Histoire aéronautique en créant une grande lignée d’avions de chasse terriblement performants et racés. A force d’innovations et d’améliorations permanentes cette lignée aboutit en 1936 à la création du Dewoitine D.520 alors réputé comme le meilleur chasseur que la France ait pu aligner lors de la bataille de France.

Hélas, l’Histoire ne permit pas à Emile Dewoitine de donner naissance à ce qui restera sans doute sa plus belle réalisation,  le Dewoitine D.551, trois chiffres qui résument à eux seuls, les mots de Marcel Doret unique pilote au monde à ce jour ayant pu chevaucher la bête :

« Jusqu’à maintenant, le D520, prédécesseur du D550, était à mes yeux le plus fin coursier que je connaisse. Eh bien ! Ce dernier-né de la famille des monoplaces de chez Dewoitine détrône à un point tel son aîné que ce dernier, il faut en convenir, devient un percheron à côté du PUR-SANG avec qui je viens de faire ce galop d’essai. »

Si seulement l’histoire s’arrêtait ici, en 2013 l’association Replic’Air a lancé une grande campagne de recherche documentaire et après validation de la faisabilité technique, le projet de reconstruction du D 551 fut validé à l’unanimité  

Replic’Air souhaite reprendre ce programme novateur là où il s’était arrêté, en juin 1940, et rendre à cet avion de légende le ciel qui lui était promis, et pour les aider, Barnstormer a décidé d’inscrire le blouson Dewoitine au tableau du Barnstormer Preservation Program !



blouson dewoitine barnstormer made in france
Blouson Barnstormer Made in france
Dewoitine blouson barnstormer airbus replica air
Replic'Air Barnstormer preservation program

Design, tricotage, broderie, assemblage, coffret... entièrement réalisés par nos soins en France . 

100% laine vierge-entièrement doublé.

385 €

Tailles
dewoitine blouson barnstormer airbus replica air

Nous retrouver